Réaction aux voeux à la presse de Hollande

Publié le 15 Janvier 2014

Hollande a fait ses vœux à la presse le 14 janvier. Voici, très succinctement, mes réactions.

En France, la mode est de revenir, année après année, petit à petit, comme si de rien était, sur des avancées sociales obtenues par les générations précédentes. Le président Hollande n'a donc rien compris, ou plutôt, il a trop bien compris l'intérêt d'une politique ultralibérale. Elle va lui assurer des soutiens en 2017. La droite, en 2007, reprenait les thèmes de l'extrême-droite ; le Parti socialiste pille aujourd'hui le programme de la droite. Même Mélenchon, en 2012, n'était pas dans le camp de la gauche extrême, mais simplement dans celui de la « gauche traditionnelle », c’est-à-dire celle du Front populaire. C’est bien la politique de l’illusion qui prédomine. Hollande ne donne plus le change puisqu’il n’y a aucune réaction populaire de grande envergure. Quoi que, des réactions, il y en a depuis 2002. Des manifestations monstres, suivies de longues périodes de grèves, sont à noter, comme le fait Ludivine Bantigny dans La France à l’heure du monde (2013), en 2003, 2005, 2006, 2007, 2010 et 2012-2013. Tout ce remue-ménage ne sert (hélàs) à rien !

Commenter les vœux à la presse du Président est donc un exercice vain, voir inutile. Du moins sur le fond. Il faut reconnaître qu’il n’a pas porté plainte contre le magazine people Closer. C’est mieux que Sarkozy. Il n’a pas démenti non plus les révélations concernant sa relation avec Julie Gayet. Qui ne dit mot consent, dit d’ailleurs l’adage populaire. Pour changer, il nous faudrait un locataire de l'Elysée (homme ou femme) qui soit célibataire. Au moins, il pourrait se concentrer sur son travail et éviter de débiter des conneries à chacune de ses interventions publiques. Terminons en citant Ludivine Bantigny à propos des électeurs de Sarkozy en 2012 : « ils peuvent avoir le sentiment d’avoir été trompés par les promesses non tenues » (p. 104). Sans commentaires. Hollande : bis repetita !

Rédigé par Simon Levacher

Publié dans #actualité

Repost 0
Commenter cet article