Histoire des Francs (574/594) de Grégoire de Tours

Publié le 30 Avril 2014

Grégoire de Tours est né en 538. Après avoir étudié la Bible à Clermont-Ferrand, il est élu évêque de Tours à l'âge de trente-quatre ans. Pendant vingt ans, Grégoire gouverne ce diocèse. Une vie souvent troublée par les luttes fratricides des rois Mérovingiens. Il trouve pourtant le temps d'écrire l'histoire contemporaine dont il est partie prenante. Quand il meurt en 594, il laisse donc un témoignage hors pair sur le VIe siècle (si peu connu et si important).

Cette source historique de premier plan sur le règne de Clovis et de ses fils est une véritable mine d'or, remplie de détails. Ce livre a contribué à me faire approfondir mes connaissances sur les Mérovingiens et même à me faire apprécier cette période. Au XIXe siècle, Augustin Thierry s'en est largement inspiré pour écrire les Récits des temps mérovingiens.

Si c'est un livre passionnant, il convient d'être bien traduit pour être agréable et fidèle au texte d'origine (ce que ne je ne peux juger personnellement). Cette version-ci ne ressemble toutefois guère à la version traduite par Latouche pour les Belles-Lettres il y a déjà quarante ans.

Dès lors, il peut être intéressant de compléter la lecture de cette source par des synthèses qui donnent des éléments de contexte. À ce titre, le livre de Patrick Geary, Naissance de la France : Le monde mérovingien, est assez intéressant. Sinon, plus universitaire, est le livre de Stéphane Lebecq, Les origines franques Ve - IXe siècle. Plus récemment encore, La France avant la France (481-888) de Geneviève Bührer-Thierry.

Rédigé par Simon Levacher

Publié dans #notes de lecture, #historiographie

Repost 0
Commenter cet article